Julien Herger

M5

IDOLES

Je ne me souviens pas, ou mal. 

Pourtant je suis très attaché au passé, souvent accaparé par la nostalgie de ce qui a été mais ne sera plus. Par amnésie, ce que je garde en mémoire ne sont pas les souvenirs, ce sont les photos de ces souvenirs. 

Dans ma série Idoles, je m’inspire des albums de mon enfance, plus précisément des femmes de ma famille. Mystérieuses, impatientes, inquiètes, audacieuses, effrontées… Je réinterprète des expressions, des attitudes cristalisées sur papier, mêlées à des artifices que mon imagination a sans doute créés au fil du temps.

Ces personnages guettés par l’oubli incarnent la possibilité de dresser un nouveau récit. Mon histoire devient la leur. Je suis celui qui oublie, alors je réinvente.

118_Herger_vignette01
118_Herger_vignette02
118_Herger_vignette03
118_Herger_vignette04
118_Herger_vignette05
118_Herger_vignette06