Photographe d’architecture

Photographe d’architecture
©Gilles Lauzon

Souvent surnommé le portraitiste des constructions humaines,  ce métier demande précision et rigueur, on vous présente le photographe d’architecture.

Les missions du photographe d’architecture

Les entreprises d’architecture, les promoteurs immobiliers et des chaînes d’hôtels réquisitionnent les services d’un photographe d’architecture pour capturer des images qui montrent leur construction sous leur meilleur jour. Puisque les immeubles sont moins changeants que les gens, ce photographe peut travailler à son rythme et selon les demandes.

Il ne faut pas avoir peur d’accumuler des kilomètres, les espaces de travail sont très variés : à deux coins de rue jusqu’à l’autre bout du monde, à l’intérieur ou à l’extérieur, les différents immeubles apportent tous leur lot de défis. Il faut trouver le meilleur angle, la lumière la plus flatteuse bref, rendre la bâtisse vivante et attirante aux yeux du public.

Les compétences et qualités requises

La patiente sera votre plus grande vertu pour exercer ce métier. Si l’attente de l’heure parfaite pour obtenir ce petit moment magique vous stimule, ce type de photographie est pour vous. Il faut maîtriser sur le bout des doigts tous les principes de traitement et de combinaisons des images, car ils sont les atouts à posséder pour exercer cette profession.

La lumière sera votre plus grande alliée, mais aussi votre pire ennemie, il est important de se spécialiser dans l’étude de celle-ci, surtout en ce qui concerne le mélange de lumière naturelle et artificielle, pour être en mesure de contourner les problèmes rencontrés.

On attend un grand savoir-faire au niveau technique pour cette spécification. Principalement dans la composition des photographies (lignes, cadrages, points de vue et plus encore). Le photographe doit s’amuser avec les composantes existantes des bâtiments pour qu’elles ressortent de manière novatrice qui s’éloigne du point de vue habituel.

 

Découvrir notre formation