Photographe culinaire

Photographe culinaire
©Magali Cancel

On vous décrit comme le “foodie” de vos amis, la nourriture vous captive et représente une de vos plus grandes passions, on vous présente le métier de photographe culinaire.

Les missions du photographe culinaire

Plus que jamais, les besoins pour ce type de photographies se multiplient, on les retrouve sur tous les réseaux sociaux, mais aussi, mais dans les médiums plus traditionnels tels que les magazines et les livres de recettes. De plus avec la montée de la culture “foodie” qui a pris d’assaut Instagram, la demande pour les photographies culinaires est très forte.

Souvent assisté par un styliste culinaire, le photographe a pour mission de rendre chaque aliment attrayant et appétissant. Il existe un grand marché pour ces photographies : les compagnies d’emballages, les restaurants, les livres de recettes, les magazines liés au monde culinaire. Ils représentent les principaux terrains de jeu du photographe.

Dans son studio ou dans la cuisine de ses clients, l’application de ses connaissances et de ses petits trucs secrets acquis avec l’expérience lui permettra de surpasser les attentes en produisant des images gourmandes.

 

Les compétences et qualités requises

Bien qu’il semble facile, au premier regard, photographier de la nourriture est au contraire tout un art. Il faut mélanger une belle lumière, le bon angle et la meilleure manière de disposer des éléments dans l’assiette pour rendre le plat appétissant.

Il faut faire preuve de précision et de talent, en plus de posséder un sens artistique et une grande ouverture d’esprit. Entre la maîtrise de la lumière, de la composition, le choix des accessoires et le traitement de l’image, l’art de faire saliver ne peut pas s’improviser.

 

Découvrir notre formation